Les difficultés cognitives

Lorsque les capacités cognitives déclinent que peut-on faire?

Il existe plusieurs niveau dans la fonction cognitive:

  • la concenration,
  • la mémorisation,
  • la plannification,
  • l'organisation,
  • la désorientation temporelle et spatiales,
  • les fonctions exécutives,
  • le langage...

La concentration est élémentaire, elle nous permet de faire abstraction de tout ce qui est extérieur à notre réflexion, pendant une durée déterminée. La personne malade ne parvient plus à se concentrer, son attention est labile. il devient alors primordial pour les proches d'évaluer le temps de concentration de la personne malade. Il faut favoriser les consignes et les actions simples qui évites les distracteurs.

Dans le processus de mémorisation c'est la mémoire à court terme qui est le plus touchée. La sensation d'être perdu dans le temps et dans l'espace crée des angoisses qui se traduisent par des questions répétives de la part de la personnes malade. Elle à besoin d'être rassurée. Répondez lui sans vous ennerver, ni vous moquez car cela aurait un effet dévalorisant.

Avec l'évolution de la maladie, la personne à de plus en plus de difficulté à plannifier er à organiser une tâche, il faut donc découper en chaque étapes les actions complexes ( trouble des fonctions exécutives). Aussi la personne n'a plus accès à tout ce qui est abstrait (représentation symboloique) les mots ne sont plus rattachés à un objet.


 

 

 
designed by mwp